Francés

Politique agricole commune: subventions et aides de l’UE

À compter de janvier 2023, la nouvelle politique agricole commune (PAC) de l’UE regroupe les politiques agricoles et de développement rural, accorde une plus grande attention aux mesures visant à répondre aux préoccupations climatiques et environnementales et adopte une approche davantage axée sur les résultats.Des mesures spécifiques, basées sur les besoins identifiés et les stratégies d’intervention, seront détaillées dans les plans stratégiques de la PAC au niveau des États membres.Conformément à l’Organisation mondiale du commerce (OMC), le financement global prévu dans le cadre de la PAC est resté largement inchangé, le Fonds européen agricole de garantie et le Fonds européen agricole pour le développement rural continuant à financer sa mise en œuvre.L’UE n’a pas accordé de subventions à l’exportation pendant au moins les trois dernières années, et la disposition relative aux restitutions à l’exportation dans des circonstances exceptionnelles a été légalement supprimée.L’accès au marché des produits agricoles n’a pas subi de modifications substantielles.

Politique agricole commune

Union politique, économique et monétaire de 27 pays, l’Union européenne a mis en place un marché unique qui permet à la plupart des biens, des services, des capitaux et des personnes de circuler librement sur son territoire.L’harmonisation des réglementations, l’élimination des barrières douanières internes, une politique agricole commune, la monnaie -l’euro- et la libéralisation multilatérale du commerce en tant que groupe ne sont que quelques-unes des politiques communes.Au niveau de l’UE, la plupart des subventions sont accordées à l’agriculture et au développement régional et sont principalement financées par des fonds en gestion partagée dont la composition a été modifiée pour la période budgétaire 2021-2027.Au niveau des États membres, les aides d’État (non liées au Covid-19) ont continué à être utilisées pour promouvoir la protection de l’environnement et les économies d’énergie.En réponse à la pandémie de Covid-19, des régimes temporaires ont été mis en place pour diriger des fonds supplémentaires vers le secteur privé, simplifier les règles et assouplir l’accès aux fonds, ainsi que l’octroi des aides d’État.Les États membres ont également augmenté les aides d’État accordées en réponse à la pandémie, qui s’élèvent à 320 milliards d’euros en 2020, contre 135 milliards d’euros en 2019.

Photo: Government of France.

Pour la période 2021-2027, un financement supplémentaire sera également fourni par le biais du programme de relance NextGenerationEU récemment mis en place, auquel l’UE a alloué 806,9 milliards d’euros.

En outre, l’UE révise actuellement plusieurs lignes directrices et règlements relatifs aux aides d’État, notamment le règlement général d’exemption par catégorie et le règlement de minimis.
Un cadre révisé pour les aides d’État aux activités de recherche, de développement et d’innovation a été publié en 2022, et un cadre de crise temporaire a été adopté en réponse à la guerre en Ukraine.

 

Redacción Opportimes