Francés

Le performance économique du Mexique et sa compétitivité en 2024

La performance économique du Mexique est passée de la 30e à la 25e position dans le classement mondial de la compétitivité de l’IMD pour 2024.Dans les sous-indicateurs de ce pilier, les positions du Mexique sont les suivantes: économie intérieure (de 41e à 22e), commerce international (de 54e à 57e), investissement étranger (de 27e à 19e), emploi (de 8e à 9e) et prix (de 29e à 35e).

Performance économique

Le classement mondial de la compétitivité de l’IMD couvre 67 économies. Les économies sont classées de la plus compétitive à la moins compétitive et les scores sont en fait des indices (de 0 à 100) générés dans le seul but de construire des diagrammes et des graphiques. Le Mexique a obtenu les positions mondiales présentées ci-dessous dans ses meilleures et pires évaluations au sein du pilier de la performance économique:

Points forts

  • Chômage de longue durée (1).
  • Menaces de délocalisation des entreprises (4).
  • Formation brute de capital fixe – croissance réelle (7).
  • Exportations de biens (milliards de dollars) (9).
  • Taux de chômage (9).
  • Flux d’investissements directs étrangers (milliards de dollars) (11).
  • Croissance du PIB réel (12).
  • Chômage des jeunes (13).
  • Croissance du PIB réel par habitant (15).
  • Flux d’investissements directs entrants (milliards de dollars) (16).

Points faibles

  • Concentration des exportations par partenaire (66)
  • Exportations de services commerciaux (%) (60)
  • Coût des denrées alimentaires (54).
  • PIB (PPA) par habitant (52).
  • Indice des termes de l’échange (52).
  •  Formation brute de capital fixe (%) (49).
  • Exclusion des jeunes (49).
  • PIB par habitant (47).
  • Stocks d’investissements directs étrangers (% du PIB) (47).
  • Balance des comptes courants (43).

Piliers

Basée sur l’analyse d’universitaires de renom et sur les recherches et l’expérience de l’IMD, la méthodologie du classement mondial de la compétitivité décompose l’environnement national en quatre facteurs principaux : 

  • Performance économique 
  • Efficacité du gouvernement 
  • Efficacité des entreprises 
  • l’infrastructure. 

Chacun de ces facteurs est divisé en cinq sous-facteurs qui mettent en évidence chaque facette des domaines analysés. Au total, le classement mondial de la compétitivité comprend 20 sous-facteurs.Ces 20 sous-facteurs comprennent 336 critères, bien que chaque sous-facteur n’ait pas nécessairement le même nombre de critères (par exemple, il faut plus de critères pour évaluer l’éducation que pour évaluer les prix).