Francés

Économie circulaire: Union européenne et Suisse

L’Union européenne a favorisé le développement de l’économie circulaire grâce au règlement sur l’écoconception des produits durables et à la législation sur les déchets (notamment le règlement sur les emballages et les déchets et la directive sur les véhicules hors d’usage).Elle a également publié un règlement sur les piles.À noter: l’économie circulaire est un modèle économique alternatif au modèle linéaire traditionnel «extraire, fabriquer, utiliser et jeter». Dans l’économie circulaire, l’objectif est de minimiser les déchets et de maximiser l’utilisation des ressources, en les conservant le plus longtemps possible. Selon les informations fournies par l’Organisation mondiale du commerce (OMC), les mesures de l’UE visent à améliorer la conception des produits afin d’éviter l’utilisation de produits chimiques ou de matériaux dangereux et de réduire l’impact environnemental d’un produit dès sa conception, entre autres.Le règlement sur l’écoconception des produits durables, récemment adopté, étend le champ d’application de l’ancienne directive sur l’écoconception à la plupart des produits finaux et intermédiaires et introduit des dispositions visant à prolonger le cycle de vie des produits, telles que la réparabilité, la durabilité et la disponibilité des pièces de rechange, entre autres. 

Économie circulaire

En ce qui concerne les déchets, l’objectif de l’UE est de réduire la production de déchets, de réintroduire les matières premières secondaires et de recycler les déchets dans le cycle économique, tout en encourageant l’adoption de systèmes de responsabilité élargie des producteurs. Le nouveau règlement sur les piles, qui remplace la directive sur les piles, rendra les piles sur le marché de l’UE plus durables et plus circulaires. Il vise à garantir la durabilité tout au long du cycle de vie des piles, de l’approvisionnement au recyclage. La législation introduit des exigences progressives en matière de durabilité, des objectifs de collecte accrus et un recyclage obligatoire. Des réglementations plus détaillées seront adoptées entre 2024 et 2028. 

Risques 

En Suisse, des réglementations sur le recyclage des matières plastiques (dans les bouteilles de boissons en polyéthylène téréphtalate (PET)) et des appareils électroniques ont été adoptées (par exemple, la loi sur la protection de l’environnement, l’ordonnance sur les emballages de boissons).En outre, une ordonnance sur la réduction des risques liés aux produits chimiques est en vigueur et un système national de recyclage des contenants en PET et des contenants de boissons en aluminium et en verre a été établi par une réglementation fédérale et un seuil minimum de recyclage (une consigne ne sera introduite que si le seuil de recyclage n’est pas atteint). Les bouteilles usagées qui ne peuvent être recyclées sont incinérées pour produire de l’électricité et de la chaleur. Pour les équipements électriques et électroniques, une contribution anticipée au recyclage est incluse dans le prix d’achat.

 

Redacción Opportimes