[themoneytizer id="51423-1"]
Francés

Construction d’usines de fabrication aux États-Unis

Bien que le secteur extérieur devrait être moins dynamique qu’en 2023, le Mexique bénéficiera de la construction d’usines de fabrication aux États-Unis en 2024, selon les prévisions du ministère des finances et du crédit public (SHCP).

Selon ces perspectives, les secteurs économiques mexicains ayant une plus grande intégration commerciale avec les États-Unis pourraient bénéficier de l’augmentation des investissements étrangers et de l’industrie manufacturière, qui a connu une augmentation de la construction d’usines de fabrication à l’intérieur et à l’extérieur du pays. 

Ainsi, entre 2024 et 2025, de nouvelles usines de fabrication commenceront à fonctionner à pleine capacité, ce qui implique la création de nouvelles chaînes de valeur impliquant des entreprises mexicaines.

Usines de fabrication

D’ici à la fin de 2024, le SHCP estime que la croissance de l’activité économique mexicaine continuera à bien se comporter, tirée par la performance du marché intérieur, qui continuera à bénéficier de la croissance de l’emploi et des effets permanents des dépenses d’infrastructure et de protection sociale. 

Vers 2025, l’estimation de la croissance est maintenue par rapport à celle publiée dans les Critères de politique économique générale 2024, dans une fourchette comprise entre 2,0 et 3,0 pour cent. 

Cette projection tient compte d’une croissance soutenue de la demande intérieure, où l’emploi et l’économie des ménages apporteront une contribution importante à la croissance nationale. 

En outre, les nouvelles tendances mondiales en matière de technologie et de commerce, ainsi que les nouvelles chaînes de production générées par la délocalisation des entreprises, permettront au Mexique de se positionner dans la chaîne d’approvisionnement mondiale, ce qui profitera à la fois aux secteurs traditionnellement intégrés aux États-Unis et aux nouveaux secteurs qui se développeront dans le cadre du nouveau paradigme.

Biens durables

La production industrielle aux États-Unis a enregistré une croissance annuelle de 0,2% en 2023, après avoir progressé de 3,4% en 2022. 

Ce moindre dynamisme s’explique par une contraction annuelle de 0,6% du secteur manufacturier, qui représente une part de 75,2% du total. 

Les principaux contributeurs au déclin de l’industrie manufacturière ont été le groupe des biens non durables tels que les aliments, les boissons et le tabac, les produits chimiques et le papier, qui ont enregistré des baisses annuelles de 2,2, 4,5 et 6,6% respectivement. 

Alors que la production de biens durables a ralenti, des secteurs importants tels que les produits du bois, les machines et les meubles se sont contractés par rapport à l’année précédente. 

 

Redacción Opportimes

Publicidad
loading...
[themoneytizer id="51423-1"]
Mostrar más
Botón volver arriba