[themoneytizer id="51423-1"]
Francés

Accords de l’OMC sur l’IDE, la pêche et le commerce électronique: négociations

Les accords de l’OMC sur l’investissement étranger direct (IED), la pêche et le commerce électronique feront partie des négociations et des accords entre les 164 membres de l’OMC lors de la 13e Conférence ministérielle de l’OMC (CM13) à Abou Dhabi, aux Émirats arabes unis.

Pour commencer, les ministres représentant 123 membres de l’OMC ont publié dimanche une déclaration ministérielle conjointe marquant la finalisation du texte de l’accord sur la facilitation des investissements pour le développement (IFD).

Contrairement aux accords multilatéraux, les accords plurilatéraux conclus dans le cadre de l’OMC ne sont contraignants que pour les membres qui les ont acceptés.

L’accord DFI attache une grande importance à l’amélioration de la transparence des mesures d’investissement, à la rationalisation et à l’accélération des procédures administratives et au développement de la coopération et des efforts axés sur l’investissement durable.

En outre, l’accord de pêche, qui fait l’objet de négociations prolongées depuis 2001, engage les membres à réduire certaines subventions préjudiciables.

Il se distingue par le fait qu’il s’agit de la seule négociation multilatérale en cours au sein de l’OMC et qu’elle est la première à couvrir les questions de durabilité.

Les membres de l’OMC ont poursuivi les discussions sur des questions clés exclues de l’accord, en particulier les subventions liées à la surpêche et à la surcapacité.

Accords de l’OMC

En juin 2022, les membres de l’OMC ont adopté le texte de l’accord de l’OMC sur les subventions à la pêche, qui comprend plusieurs disciplines importantes, notamment l’interdiction des subventions aux navires ou aux opérateurs pratiquant la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN), les subventions aux stocks surexploités et les subventions à la pêche hauturière non réglementée.

Parmi les accords de l’OMC qui seront négociés lors du MC13, du 26 au 29 février, figurent également l’extension d’un moratoire sur les tarifs du commerce électronique et un ensemble de réponses de l’OMC aux situations d’urgence, couvrant la sécurité alimentaire, une exemption du Programme alimentaire mondial des restrictions à l’exportation et des réponses liées à la propriété intellectuelle à la pandémie.

Lors du MC13, les membres devront prendre des décisions sur des questions prioritaires laissées en suspens par le MC12, notamment la possibilité de prolonger le moratoire sur le commerce électronique et de surmonter les divergences dans la deuxième phase des négociations sur la pêche et l’agriculture.

 

Redacción Opportimes

Publicidad
loading...
[themoneytizer id="51423-1"]
Mostrar más
Botón volver arriba