Francés

Règle huit: 11 milliards de dollars d’importations

Selon la Commission américaine du commerce international (USITC), le Mexique a importé pour environ 11 milliards de dollars de marchandises au titre de la huitième règle en 2021.

Les États-Unis ont été la principale source de ces importations, avec 3,3 milliards de dollars.

Au Mexique, les programmes de promotion sectorielle (Prosec) permettent aux entreprises participantes dans des secteurs spécifiques d’importer des marchandises à des tarifs réduits.

La huitième règle (Regla 8) permet aux entreprises d’importer des marchandises qui ne sont pas produites au Mexique (ou qui sont produites en quantités insuffisantes pour répondre à la demande intérieure) à des taux de droits réduits.

Ces mécanismes de réduction des droits sont applicables, que les marchandises soient ensuite exportées ou vendues sur le marché intérieur mexicain.

Un vaste système de certification est en place pour obtenir une exonération supplémentaire de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de 16% et, le cas échéant, de la taxe spéciale sur les produits et services (STPS).

Les permis relevant de la huitième règle sont limités à un code HTS spécifique, à la description du produit, à son utilisation et au volume prévu. Si le volume prévu est dépassé, les entreprises peuvent demander un nouveau permis pour couvrir le volume supplémentaire.

Règle huit

La procédure de demande est relativement simple et rapide, l’approbation ne prenant dans certains cas que deux jours.

Le Mexique dispose également d’un certain nombre de régimes douaniers spéciaux qui présentent des caractéristiques similaires à celles des programmes américains de zones franches et d’entrepôts sous douane, notamment le recinto fiscal, le recinto fiscalizado estratégico (connu sous le nom de RFE) et le depósito fiscal.

À l’instar des États-Unis et du Canada, le Mexique dispose d’un programme de ristourne de droits qui, moyennant certaines restrictions, permet aux entreprises de récupérer les droits précédemment acquittés lors de l’exportation de marchandises éligibles.

Le Prosec a été créé en 2002 en réponse à l’introduction progressive des exigences de l’ALENA, notamment la normalisation des tarifs entre les trois parties et l’accord de l’OMC sur les subventions et les mesures compensatoires, qui interdit les subventions à l’exportation.

En établissant le programme IMMEX en 2006, le gouvernement mexicain a invoqué à la fois la compétitivité sur les marchés internationaux et ses engagements dans le cadre de l’ALENA.

 

Redacción Opportimes

Publicidad
loading...
Mostrar más
Botón volver arriba
Verified by ExactMetrics