Francés

Principaux accords commerciaux de la République dominicaine

La République dominicaine a conclu des accords commerciaux avec l’Amérique centrale, les États-Unis, le Panama, le Royaume-Uni, l’Union européenne, la Communauté des Caraïbes et les États membres du Forum des Caraïbes (CARIFORUM), selon les données de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

Tous les accords, à l’exception de l’accord avec le Panama, auxquels la République dominicaine participe incluent le commerce de biens et de services.

En particulier, l’accord de portée partielle avec la République du Panama ne couvre que le commerce des marchandises et n’accorde des préférences qu’à un nombre limité de produits.

Les autres accords couvrent également d’autres disciplines commerciales, par exemple les investissements, le commerce électronique, la propriété intellectuelle, le travail ou les aspects environnementaux.

En 2020, la République dominicaine a ratifié un nouvel accord, l’accord de partenariat économique (APE) entre les États du CARIFORUM et le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord, qui est entré en vigueur le 1er janvier 2021.

Acuerdos comerciales vigentes en 2022

L’APE avec le Royaume-Uni maintient les conditions d’accès au marché et les autres disciplines commerciales convenues dans le cadre de l’APE avec l’Union européenne. Par conséquent, aucun nouvel engagement n’a été convenu.

Seuls les changements juridiques et techniques nécessaires à la mise en œuvre de l’accord ont été apportés dans l’APE.

Par exemple, les règles d’origine ont été ajustées pour permettre le cumul de l’origine avec des matériaux originaires de l’UE.

Accords commerciaux

Les autorités ont également indiqué que bien que la République dominicaine ait accordé un contingent tarifaire pour le lait en poudre dans le cadre de l’APE avec l’Union européenne, ce contingent n’a pas été négocié avec le Royaume-Uni.

Selon le vice-ministre du commerce extérieur, une grande partie du commerce de la République dominicaine s’effectue dans le cadre d’accords préférentiels ; le CAFTA-DR est l’accord commercial le plus important.

En ce qui concerne les droits de douane, la République dominicaine poursuit le calendrier d’élimination des droits négocié dans le cadre du CAFTA-DR, selon lequel toutes les lignes tarifaires seront exemptes de droits pour toutes les parties d’ici 2025.

En vertu de ce traité, la République dominicaine a négocié des contingents tarifaires pour les produits agricoles originaires du Costa Rica, des États-Unis et du Nicaragua.

Selon les autorités, certains de ces quotas avec les États-Unis ont été supprimés en 2017 et 2020.

Amérique centrale

Les relations commerciales de la République dominicaine avec le Costa Rica, le Salvador, le Honduras, le Guatemala et le Nicaragua continuent d’être régies par deux accords commerciaux ; en cas de différences dans les préférences tarifaires, l’accord offrant le traitement le moins restrictif est utilisé.

La République dominicaine et le Panama sont en train de négocier l’extension de l’accord commercial à portée partielle.

Selon le vice-ministre du commerce extérieur, l’accord, qui est en vigueur depuis 1985, ne correspond plus à la “matrice d’exportation” dominicaine.

 

Redacción Opportimes

Publicidad
Mostrar más
Botón volver arriba