Francés

Les exportations d’avocats du Mexique augmentent de 8,5 %

Les exportations d’avocats du Mexique ont enregistré une croissance de 8,5% en glissement annuel de janvier à novembre 2022, pour atteindre 3,188 milliards de dollars, selon un rapport publié par Grupo Consultor de Mercados Agrícolas (GCMA).

Parmi les facteurs qui placent le Mexique comme principal fournisseur d’avocats frais dans le monde, il y a la qualité de ses fruits, qui est obtenue grâce aux normes élevées de plantation, de récolte, de cueillette et d’emballage, qui sont surveillées à la fois par les autorités et par les industriels eux-mêmes.

En considérant les années complètes, les exportations mexicaines d’avocats en 2019 étaient de 2 932 millions de dollars ; elles ont ensuite chuté de 7,9% à 2 700 millions de dollars en 2020, affectées par la pandémie de Covid-19, et ont finalement grimpé de 21,1% en 2021, à 3 270 millions.

L’avocat est une culture relativement récente, qui s’est imposée au début du XXe siècle.

Les races d’avocats les plus commercialisées au niveau international sont les variétés guatémaltèques et mexicaines Hass, Fuerte et Nabal.

La variété Hass, un mélange de différentes variétés d’avocats développé par Rudolph Hass, est considérée comme la variété la plus populaire au niveau international, en raison de sa productivité soutenue, de sa faible alternance, de ses qualités pour tolérer le transport et la conservation, ainsi que de l’excellente qualité de sa chair.

En outre, la croissance compacte de l’arbre permet d’augmenter la densité de peuplement et facilite la culture.

Exportations d’avocats

Le Mexique est actuellement le premier producteur mondial d’avocats.

Selon les données de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le Mexique a produit 2 millions 184 663 tonnes d’avocats en 2018 et 2 millions 300 889 tonnes en 2019, soit l’équivalent de plus de 30 % de la production mondiale pour ces deux années.

L’avocat peut être cultivé toute l’année et s’adapte à une grande variété de sols, des sols sableux aux sols argileux, à condition qu’ils aient un bon drainage interne, ce qui est d’une importance vitale, car l’avocat ne tolère pas les sols trop humides ou les inondations, même si elles sont de courte durée.

Pour sa culture, il est recommandé d’utiliser des sols à texture légère, profonds et bien drainés, avec un pH neutre ou légèrement acide, bien qu’il puisse pousser dans des sols argileux ou argilo-limoneux bien drainés.

 

Redacción Opportimes

Publicidad
Mostrar más
Botón volver arriba