Francés

Les États-Unis: le premier exportateur mondial de produits agricoles

Les États-Unis sont le premier exportateur mondial de produits agricoles, selon les données de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

La loi sur l’amélioration de l’agriculture de 2018 a réautorisé les principaux programmes de soutien au revenu (programme de couverture des risques agricoles et programme de couverture des pertes liées aux prix) jusqu’à l’exercice 2023, avec des changements mineurs.

U.S. Exports of Goods by End-Use Category and Commodity

Le programme d’assurance récolte, qui est autorisé de manière permanente, est maintenu avec quelques extensions aux options d’assurance du bétail.

Dans l’ensemble, les dépenses obligatoires pour les activités de conservation ont augmenté de 2 % par rapport au cycle quinquennal précédent.

Le ministère américain de l’agriculture (USDA) fournit une aide aux producteurs pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES), améliorer la séquestration du carbone et s’adapter au changement climatique.

Un montant considérable d’aide ad hoc a également été mis à la disposition des producteurs agricoles au cours de la période considérée.

Exportateur

Le paquet d’atténuation des préjudices commerciaux annoncé en juillet 2018 pour aider les agriculteurs confrontés à des difficultés en raison de mesures de rétorsion étrangères contenait des paiements aux agriculteurs éligibles dans le cadre du programme de facilitation des marchés (MFP), des achats de produits de base pour les programmes d’aide nutritionnelle nationaux dans le cadre du programme d’achat et de distribution de denrées alimentaires (FPDP), et un programme de promotion du commerce agricole (ATP) pour le développement de marchés étrangers alternatifs.

Les paiements effectués dans le cadre du MFFP se sont élevés à près de 27 milliards de dollars entre 2018 et 2020, avant la suppression progressive du programme.

Les décaissements au titre du PFDP ont été estimés à 1,144 milliard de dollars pour l’exercice 2019 et à 1,203 milliard de dollars pour l’exercice 2020.

Dans le cadre du PTA, 300 millions de dollars ont été alloués en 2019 à 59 organisations.

Agriculture

Au cours de l’exercice 2020, l’USDA a reçu des fonds pour des mesures visant à atténuer ou à prévenir les effets de la pandémie de Covid-19, et près de 87 milliards de dollars de crédits supplémentaires au cours de l’exercice 2021.

Sur le total de 78,5 milliards de dollars déboursés dans le cadre de Covid-19 au cours de l’exercice 2021, près de 50 milliards de dollars ont servi à renforcer le programme d’assistance nutritionnelle supplémentaire.

Le programme d’assistance alimentaire contre le coronavirus (CFAP), initialement annoncé en avril 2020, comportait un volet de 16 milliards de dollars d’aide directe aux agriculteurs et éleveurs éligibles et 3 milliards de dollars supplémentaires pour l’achat de produits alimentaires de base.

Une fois que des fonds supplémentaires sont devenus disponibles auprès de la Commodity Credit Corporation (CCC) de l’USDA, le CFAP 2 a été lancé à l’été 2020.

Les paiements CFAP (1 et 2) se sont élevés à 23,5 milliards de dollars en 2020 et à 9,3 milliards de dollars en 2021 (comme prévu) ; les paiements financés par la CCC, d’environ 12 milliards de dollars, ont été effectués pour la plupart au cours de l’exercice 2021.

 

Redacción Opportimes

Publicidad
Mostrar más
Botón volver arriba