Francés

Les décrets du Mexique visant à éliminer les droits de douane et à réduire l’inflation

Le gouvernement mexicain a publié trois décrets visant à éliminer unilatéralement les droits de douane sur les importations de produits dans le but de réduire l’inflation.

Plus récemment, le 6 janvier 2022, le gouvernement a publié au Journal officiel de la Fédération (DOF) le “Décret portant exemption du paiement des droits d’importation et octroi de facilités administratives à divers articles du panier alimentaire de base et de la consommation de base des familles”.

Il s’agit d’une prolongation de l’arrêté publié le 19 octobre 2022.

L’objectif est d’établir que les marchandises importées au Mexique, identifiées dans les sections tarifaires de la loi sur les taxes générales à l’importation et à l’exportation, seront affectées au régime douanier d’importation définitif par une “société importatrice de produits du panier alimentaire de base” et seront exemptées des droits d’importation.

Ces biens sont identifiés dans les sections tarifaires de la loi sur les taxes générales à l’importation et à l’exportation -publiée au DOF le 1er juillet 2020- et ses amendements ultérieurs.

Décrets

Selon le ministère américain de l’agriculture (USDA), les points clés de ce nouveau décret sont les suivants:

Le décret intègre les deux décrets précédents: le “Décret portant exonération du paiement des droits d’importation et octroi de facilités administratives à divers articles du panier alimentaire de base et intrants qui sont indiqués” et le “Décret portant exonération du paiement des droits d’importation des marchandises qui sont indiquées”, publiés au DOF respectivement les 19 octobre et 18 novembre 2022.

Le présent décret n’abroge pas le précédent décret d’exonération des droits d’importation des marchandises publié le 16 mai 2022. Ce décret reste en vigueur à partir du 17 mai 2023.

Ce nouveau décret élargit les positions tarifaires pour inclure des produits tels que la dinde fraîche et congelée et les intrants pour l’alimentation animale.

Importations

Les autres articles inclus dans le décret sont les articles d’hygiène personnelle et les intrants agricoles tels que les engrais, les insecticides et les herbicides.

Le système d’administration fiscale (SAT), une agence du ministère des finances, supervise l’octroi de la licence universelle unique (LUU) et le mécanisme d’obtention de celle-ci.

Le seul changement décrit est que les produits qui peuvent être inclus dans les demandes des importateurs sont ceux qui ont été importés au cours des 24 derniers mois (dans le décret précédent, c’était 12 mois). Ce décret est valable jusqu’au 31 décembre 2023.

Il indique que toute entreprise inscrite au registre des importateurs de paniers de base avec le décret publié en octobre 2022 ou avec le présent décret (janvier 2023) qui prouve avoir négocié un contrat pour l’acquisition des biens visés aux articles 1 et 2, peut prolonger sa validité jusqu’au 30 avril 2024.

 

Redacción Opportimes

Publicidad
Mostrar más
Botón volver arriba