[themoneytizer id="51423-1"]
Francés

La production mondiale de véhicules légers augmentera de 9% en 2023

Selon S&P Global, la production mondiale de véhicules légers augmentera de 9% en 2023, pour atteindre 79 millions 818,000 unités.

À noter: les véhicules légers sont des voitures conçues pour transporter des passagers et des marchandises de manière efficace et confortable, avec un poids total relativement faible par rapport à d’autres types de véhicules tels que les camions et les autobus. 

Quel était le plus grand centre de production? La Chine a produit 27 millions 844,000 unités, soit une croissance de 9% en glissement annuel.

Le Japon a enregistré le plus fort dynamisme parmi les principaux pays producteurs, avec une augmentation de 16% d’une année sur l’autre pour atteindre 8 millions 422,000 unités.

Véhicules légers

En Europe, la production de véhicules légers a augmenté de 13% pour atteindre environ 2 millions de véhicules légers au cours de la même période. 

En Amérique du Nord, la production a augmenté de 1,4 million d’unités, soit 8,7 % par rapport à 2022.

La part des Amériques et de l’Europe dans cette même production mondiale s’est maintenue à environ 20% chacune en 2023. 

Malgré les incertitudes macroéconomiques dans certaines parties du monde, Autoliv s’attend à ce que les marchés des véhicules légers progressent à moyen et à long terme, grâce à la demande refoulée des utilisateurs finaux, à la reconstitution des stocks de véhicules neufs et à l’augmentation du PIB par habitant.

Développements récents

Au cours du second semestre 2023, plusieurs équipementiers nord-américains ont connu des grèves menées par des syndicats dans certaines de leurs installations. 

L’industrie automobile étant fortement tributaire de la livraison de composants en flux tendu, ces grèves ont entraîné des pénuries de main-d’œuvre, des arrêts de travail et d’autres perturbations connexes. 

Ces perturbations ont également limité les achats de produits, ce qui a eu un impact négligeable sur le chiffre d’affaires de certaines entreprises.

Le 15 décembre 2022, les États membres de l’Union européenne (UE) ont officiellement adopté la directive de l’UE sur le deuxième pilier, qui fixe généralement un taux d’imposition effectif minimum de 15%, conformément au deuxième pilier de l’Organisation de coopération et de développement économiques. 

 

Redacción Opportimes

Publicidad
loading...
[themoneytizer id="51423-1"]
Mostrar más
Botón volver arriba