Francés

La concurrence dans les accords commerciaux internationaux des États-Unis

La politique de concurrence dans le cadre des accords commerciaux internationaux des États-Unis bénéficie de la coopération des agences antitrust américaines.

Par exemple, dans l’accord Mexique-États-Unis-Canada (ACEUM), qui est entré en vigueur le 1er juillet 2020, il existe un chapitre sur la concurrence qui contient les dispositions les plus étendues en matière d’équité procédurale de tout accord commercial signé par les États-Unis.

Ces dispositions concernent la transparence et la non-discrimination et comprennent des règles détaillées visant à garantir une équité minimale en matière de procédure.

Selon les données de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), les agences antitrust américaines ont signé des accords sur des questions liées à la concurrence avec 18 partenaires commerciaux.

En septembre 2020, les agences antitrust américaines ont signé le cadre multilatéral d’assistance mutuelle pour les autorités de la concurrence avec leurs homologues d’Australie, du Canada, de Nouvelle-Zélande et du Royaume-Uni.

Le Cadre constitue la base des accords bilatéraux d’assistance aux enquêtes, y compris l’échange d’informations confidentielles et la collecte transfrontalière de preuves.

Il comprend un protocole d’accord qui vise à renforcer et à améliorer les outils de coordination et de collaboration sur les dossiers entre les différentes agences, ainsi qu’un modèle d’accord.

En collaboration avec leurs homologues du G7, les représentants américains ont publié en juillet 2019 un accord commun des autorités de concurrence du G7 sur la concurrence et l’économie numérique (“accord commun”).

Concurrence

Les agences antitrust américaines ont également été actives au sein d’organismes internationaux tels que le réseau international de la concurrence, le comité de la concurrence de l’OCDE, la CNUCED et le groupe sur le droit et la politique de la concurrence du comité économique de l’APEC.

En mai 2019, le DOJ a lancé avec succès le cadre de procédures des autorités de la concurrence (CAP), parrainé par le Réseau international de la concurrence, qui vise à promouvoir une procédure régulière et des procédures équitables et efficaces dans les enquêtes menées par les autorités de la concurrence.

Plus de 70 autorités de concurrence ont déjà signé la PAC.

 

Redacción Opportimes

Publicidad
Mostrar más
Botón volver arriba