Francés

Immigration: Le Canada assouplit les procédures

Le gouvernement canadien assouplit le traitement de l’immigration dans le cadre de son plan de niveaux d’immigration 2023-25, dévoilé le 1er novembre 2022.

À cette occasion, le gouvernement canadien a indiqué qu’il continuerait à investir dans la capacité de traitement afin de garantir que toutes les demandes soient traitées le plus rapidement possible et d’éliminer les arriérés.

Afin de soutenir le traitement des demandes d’immigration et l’établissement de nouveaux résidents permanents au Canada dans le cadre du Plan sur les niveaux d’immigration 2023-25, le gouvernement s’est engagé à verser 1,6 milliard de dollars sur six ans et 315 millions de dollars permanents en nouveaux fonds.

De plus, afin d’éliminer les arriérés de demandes, d’accélérer le traitement et de permettre aux nouveaux arrivants qualifiés de combler plus rapidement les pénuries critiques de main-d’œuvre, le gouvernement s’est engagé à verser 50 millions de dollars en 2022-23 à Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada.

Immigration

L’immigration est un élément fondamental de l’identité des Canadiens, ainsi qu’un moteur essentiel de la croissance économique du pays.

Depuis 2015, le gouvernement fédéral a considérablement augmenté les niveaux d’immigration, ce qui se traduit par une croissance démographique entre 2016 et 2021 presque deux fois supérieure à celle des autres pays du Groupe des Sept (G7).

Cette année, le Canada prévoit d’accueillir plus de 430 000 immigrants, un nouveau record.

Les nouveaux objectifs du Canada en matière d’immigration s’inscrivent dans cette tendance, le Plan sur les niveaux d’immigration 2023-25 prévoyant une augmentation de l’immigration dans les années à venir pour atteindre 500 000 immigrants d’ici 2025, dont la plupart seront des travailleurs qualifiés afin de contribuer à combler les pénuries de main-d’œuvre persistantes, en particulier dans les secteurs de la santé, de la fabrication et de la construction.

Cette mesure s’appuie sur les mesures que le gouvernement a déjà prises pour répondre aux besoins du marché du travail canadien dans le cadre du système d’entrée express.

Ces objectifs en matière d’immigration comprennent également la réunification des familles et d’importants engagements humanitaires, tels qu’un plan visant à accueillir au moins 40 000 réfugiés afghans et une nouvelle voie de résidence permanente pour les Ukrainiens souhaitant rester au Canada à la suite de l’invasion illégale de l’Ukraine par la Russie.

 

Redacción Opportimes

Publicidad
Mostrar más
Botón volver arriba