Francés

Essence et diesel au Mexique: la Cofece enquête sur la manipulation des prix

La Commission fédérale mexicaine de la concurrence économique (Cofece) a indiqué jeudi qu’elle enquêtait sur une éventuelle manipulation des prix dans la vente au détail d’essence et de diesel dans le pays.

L’autorité chargée de l’enquête a conclu son enquête et émis un constat de responsabilité probable dans lequel elle souligne l’existence possible de pratiques de monopole absolu.

Avec cette assignation, commence la procédure suivie sous la forme d’un procès, au cours duquel les agents économiques et les particuliers pourront se défendre contre les accusations dont ils font l’objet.

Ainsi, la Cofece a convoqué plusieurs agents économiques et individus après avoir trouvé des preuves d’une probable collusion pour fixer, augmenter, convenir ou manipuler le prix de vente (pratique monopolistique absolue) sur le marché de la vente au détail d’essence et de diesel dans les stations-service du territoire national.

L’essence et le diesel sont fondamentaux pour l’économie du pays, car leur disponibilité, leur prix et leur qualité ont un impact sur le bien-être des familles mexicaines et, de manière transversale, sur tous les secteurs productifs.

A cet égard, l’Autorité d’investigation a indiqué dans son avis de responsabilité probable qu’elle avait connaissance de faits qui ont pu dériver dans la réalisation de pratiques de monopole absolu prévues dans l’article 53, section I, de la Loi Fédérale de la Concurrence Economique (LFCE).

Diesel

Cette convocation ouvre la phase de la procédure sous la forme d’un procès mené par le Secrétariat technique de la Commission, au cours duquel les personnes probablement responsables peuvent déclarer ce qu’elles jugent opportun, offrir des preuves liées aux accusations portées contre elles et présenter des plaidoiries.

Une fois la procédure terminée, la plénière de la Cofece décidera conformément à la loi.

S’il est prouvé qu’une pratique monopolistique absolue a été réalisée, des sanctions pourraient être imposées aux agents économiques et aux individus convoqués conformément à la LECF applicable.

 

Redacción Opportimes

Publicidad
Mostrar más
Botón volver arriba