[themoneytizer id="51423-1"]
Francés

Concurrence entre América Móvil (Telcel) et Telefónica (Movistar)

Les deux entreprises ont perdu des parts de marché au Mexique

La concurrence entre América Móvil, propriétaire de la marque Telcel, et Telefónica, propriétaire de la marque Movistar, se poursuit au Mexique, mais toutes deux ont perdu des parts de marché en termes de nombre de lignes.

Selon les dernières statistiques de l’Institut fédéral des télécommunications (IFT) pour le dernier trimestre 2022, América Móvil détenait une part de 60,3% du marché des services de téléphonie mobile au Mexique, contre 63,4% au quatrième trimestre 2021.

En 2000, Teléfonos de Mexico (Telmex), un opérateur mexicain de télécommunications fixes privatisé en 1990, s’est séparé de ses activités sans fil au Mexique et dans d’autres pays. América Móvil était née.

Après avoir réalisé d’importantes acquisitions en Amerique latine, aux Etats-Unis, dans les Caraïbes et en Europe, et avoir développé ses activités de manière organique, América Móvil est l’une des plus grandes entreprises de télécommunications au monde en termes d’abonnés.

À la fin de l’année 2022, elle comptait 135 millions 926,000 lignes de téléphonie mobile au Mexique.

Par ailleurs, Telefónica a réduit sa part de 18,2% à 16,4% au cours des quatrièmes trimestres de 2021 et 2022, respectivement.

Fondée en Espagne en 1924, Telefónica est une entreprise multinationale de télécommunications très présente dans le monde entier. 

América Móvil

AT&T a également perdu des parts de marché mobile au Mexique, passant de 15,9% au quatrième trimestre 2021 à 15,6% au quatrième trimestre 2022.

En revanche, les opérateurs de réseaux mobiles virtuels (MVNO) ont augmenté leur couverture du marché de 2,5% à 7,7%, dans la même comparaison.

Concurrence

Les principaux concurrents d’América Móvil sont des fournisseurs de services sans fil, à large bande et de télévision payante opérant au niveau multinational, tels que AT&T, Telefónica et Millicom, ainsi qu’un certain nombre de fournisseurs opérant au niveau national, tels que Telecom Argentina en Argentine et Telecom Italia au Brésil

La concurrence reste intense en raison de la saturation des marchés fixe et sans fil, de l’augmentation des investissements dans les réseaux par les concurrents, du développement et du déploiement de nouvelles technologies, de l’introduction de nouveaux produits et services, de l’arrivée de nouveaux acteurs sur le marché, de la disponibilité de fréquences supplémentaires et des changements réglementaires.

 

Redacción Opportimes

Publicidad
loading...
[themoneytizer id="51423-1"]
Mostrar más
Botón volver arriba