Francés

ANASE et l’Union européenne: l’industrie manufacturière dans les exportations

L’Union européenne et l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ANASE) ont une part beaucoup plus importante de produits manufacturés dans leurs exportations.

Premièrement, que l’on considère les exportations brutes ou le contenu en valeur ajoutée intérieure des exportations, les exportations de produits manufacturés représentent toujours la majeure partie du commerce de marchandises. Cela reflète en partie la maturité des économies.

Deuxièmement, l’extraction de produits primaires tels que les minéraux et l’énergie étant relativement modeste, la part des exportations de produits manufacturés apparaît encore plus importante dans les données de l’OCDE sur les échanges de valeur ajoutée (TiVA, environ 95 %) que dans les exportations brutes (environ 80 %).

Le fait que la plupart de ces matières premières soient initialement importées de l’extérieur de la région, notamment aux Pays-Bas, avant d’être réexportées ailleurs, explique cette différence.

Cette caractéristique rappelle l’inconvénient potentiel de l’utilisation des exportations brutes comme indicateur de la capacité de production de toute économie et indique la valeur des données TiVA.

Une comparaison des deux types de données pour l’Union européenne (un groupe disposant de données complètes et de haute qualité) montre que l’augmentation de ses exportations vers le monde en développement suit le même schéma.

ANASE

De même, la part des exportations de produits de base dans les exportations brutes a augmenté entre la fin des années 1990 et le début des années 2010, et cette tendance apparaît également, bien que plus modestement, dans les données TiVA.

Ces schémas similaires suggèrent qu’il peut être approprié de prendre en compte les données relatives aux exportations brutes si la couverture TiVA est plus limitée, en particulier si nous examinons l’évolution des parts plutôt que leurs niveaux absolus.

Dans l’ANASE, les données dressent un tableau similaire, les exportations se caractérisant par une part importante d’articles manufacturés.

En effet, lorsqu’ils sont mesurés en fonction du contenu en valeur ajoutée nationale, les produits manufacturés représentent généralement plus de 80 % des exportations totales de marchandises, et cette part est similaire dans tous les pays partenaires.

Elle reflète l’existence d’un réseau régional dense de production manufacturière qui approvisionne le monde entier, en particulier dans les industries électroniques, ainsi que les dotations relativement faibles en produits primaires, notamment dans certaines des plus grandes économies : Malaisie, Philippines, Singapour et Thaïlande.

 

Redacción Opportimes

Publicidad
Mostrar más
Botón volver arriba